/finance/homepage

Réforme fiscale américaine

Cogeco ne paiera pas d’impôt aux États-Unis jusqu’en 2025

Philippe Orfali | Agence QMI

 - Agence QMI

Donald Trump a fait un beau cadeau à Cogeco. La réforme fiscale américaine mise de l’avant le mois dernier permettra au groupe québécois de télécommunication d’économiser «plusieurs dizaines de millions de dollars» chaque année, et ce au moins jusqu’en 2025.

Cogeco, qui a accéléré au cours des dernières années son expansion dans le secteur de la câblodistribution aux États-Unis, ne paiera à peu près pas d’impôt au sud de la frontière au cours des huit prochaines années. Et lorsqu’elle commencera enfin à en payer, l’impôt sera bien moins élevé que prévu.

Maintenant actif dans 11 États de la côte est américaine, Cogeco devait à l’origine commencer à verser de l’impôt au fisc américain à partir de 2019.

Cet échéancier a été repoussé à 2025 grâce à la réforme de la fiscalité des entreprises par l’administration Trump.

Le taux d’imposition de Cogeco a aussi été revu à la baisse, de sorte que la compagnie québécoise ne paiera aux États-Unis que les deux tiers des impôts prévus, à partir de cette date.

«Ça représente une économie de 5 $ par action, cette réforme est très favorable pour nous», a affirmé le président et chef de la direction Louis Audet. «Ça donne un surcroît de valeur à Cogeco.»

Pas d’acquisition

Pour le reste, Louis Audet affirme ne pas être activement à la recherche de nouvelles acquisitions, mais garder l’œil ouvert si des opportunités se présentent. «On doit réduire notre endettement donc on n’envisage pas de faire de gros achats.»

Quoi qu’il arrive, l’expansion de Cogeco passera «assurément» par les États-Unis, pas par le Canada.

«On fait 35% de notre chiffre d’affaires aux États-Unis. Un jour, ce sera plus de 50%, c’est écrit dans le ciel. Ce n’est pas que j’aime le Canada, mais il n’y a plus de place (pour des acquisitions) au Canada.»

Hausse des profits

Mercredi, l’entreprise a annoncé une légère hausse de ses profits, au terme du premier trimestre de son année financière qui s’est clôt le 30 novembre 2017.

Cogeco a enregistré une hausse de ses revenus de 3 millions $, ou 0,5%, par rapport au premier trimestre de 2016. L’entreprise avait enregistré un bénéfice net de près de 81,8 millions $, en hausse de 0,2%, sur des revenus d’un peu plus de 586 millions $.

Les revenus du secteur des communications de l’entreprise ont grimpé de 0,8%, ce qui a permis de contrebalancer une baisse des produits de 4,6% en provenance du secteur Autres de Cogeco.

Cogeco s’attend, à la suite de l’acquisition du câblodistributeur MetroCast aux États-Unis, à une hausse de 10 à 12% de ses revenus d’ici la fin de son année financière 2018.