/finance/homepage

Économie

Toujours plus de postes vacants à pourvoir au Québec

TVA Nouvelles

L'économie canadienne va bien, tellement bien que les entreprises peinent parfois à pourvoir les postes vacants. C’est ce que révèlent de nouveaux chiffres dévoilés jeudi par Statistiques Canada.

À lire également: Baisse du taux de chômage à Québec

Les emplois à surveiller en 2018

Les entreprises canadiennes ont déclaré 468 000 postes vacants au troisième trimestre, une hausse de 15,1 % par rapport à l’année dernière.

Cette proportion grimpe à 30,6 % au Québec, où les employeurs ont déclaré 87 000 postes vacants. Il s'agit de la hausse la plus importante d'une année à l'autre ayant été observée dans la province depuis 2015, l’année où ces chiffres ont été compilés pour la première fois.

«Dans le cas de Montréal, par exemple, c’était dans le secteur du transport et de l’entreposage ainsi que dans le secteur des soins de santé et de l’assistance sociale», précise Myriam Hazel, analyste principale chez Statistique Canada. 

C’est d’ailleurs au Québec que le nombre de postes vacants a le plus augmenté (+21 000), suivi par la Colombie-Britannique (+16 000).

L'augmentation du nombre de postes vacants a été notée dans l’ensemble des régions du Québec, mais plus particulièrement dans celle de la Capitale-Nationale où le taux de chômage n’a jamais été aussi bas depuis 30 ans (4,2 %).

Mercredi, le site d’emplois Indeed.com révélait la nature des emplois les plus en demande au pays. Sans surprise, de nombreux emplois dans la manutention et les centres de distribution sont actuellement vacants.

Selon le site, le nombre d’offres d’emplois en centre de distribution a grimpé de 607 % en 2017 par rapport à 2016.

Dans la même catégorie