/regional/montreal/montreal

Appel à la prudence

Du fentanyl dans de la cocaïne et du crack à Montréal

Agence QMI

Cocaine drug powder on black background

majo1122331 - stock.adobe.com

Les autorités médicales invitent les consommateurs de drogues de rue à «une très grande prudence» en raison de deux signalements inhabituels de surdoses sévères à Montréal, dont une qui a été mortelle.

«Ces cas sont survenus chez des consommateurs occasionnels ayant inhalé de petites quantités de cocaïne qui contenait du fentanyl, a expliqué dans un communiqué en fin d’après-midi, vendredi, la Direction régionale de santé publique (DRSP) du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal. D'autres cas de surdoses sévères chez des consommateurs de crack possiblement contaminé par du fentanyl sont également sous enquête.»

Les autorités n’ont pas précisé où la drogue avait été achetée ni où les surdoses ont eu lieu, mais le territoire du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal couvre totalement ou partiellement cinq arrondissements montréalais, soit Rosemont-La Petite-Patrie, Plateau-Mont-Royal, Ville-Marie, Sud-Ouest et Verdun.

«La cocaïne et possiblement le crack s'ajoutent donc à liste des drogues comme l'héroïne qui peuvent contenir du fentanyl, un opioïde 40 fois plus puissant que la morphine, a souligné la DRSP. Les personnes qui consomment par injection mais également celles qui utilisent d'autres modes de consommation (fumé, prisé) doivent être extrêmement prudentes lors de leur consommation.»

La Direction régionale de santé publique conseille ainsi aux consommateurs de drogues de ne pas consommer seul et dans les cas de consommations à plusieurs de ne pas consommer tous en même temps. Elle recommande également de diminuer la dose pour voir l'effet, d’avoir de la naloxone disponible et d’appeler le 911 en cas de surdose.

La DRSP a aussi indiqué que «les usagers de drogues par injection peuvent également utiliser les services d'injection supervisée».

Dans la même catégorie