/regional/montreal/montreal

Leur réparation attendra

Le redoux cause l'apparition de nombreux nids-de-poule

TVA Nouvelles

Les derniers jours de redoux sur la province ont accordé un répit de l’hiver glacial aux Montréalais, mais ils ont aussi contribué à former de nombreux nids-de-poule dans la métropole.

La Ville explique que les écarts de température extrême des derniers jours ont considérablement affecté la qualité de la chaussée et que les équipes se sont avant tout concentrées, au cours des derniers jours, à déneiger les rues de l’île.

Et comme au cours des prochains jours, on attend successivement pluie, grésil et neige, les automobilistes ne sont pas au bout de leurs peines.

«La réparation des nids-de-poule va se faire en temps et lieu, c’est-à-dire qu’on a besoin de bonnes conditions pour le faire, donc d’une surface qui sèche», explique Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville de Montréal.

Cela n’empêche pas les cols bleus d’en réparer certains, les plus gros, qui représentent des dangers pour la sécurité publique.

«C’est sous l’angle de la sécurité publique qu’on va réparer un nid-de-poule aujourd’hui. Et on va revenir en temps et lieu pour réparer les plus petits», note M. Sabourin.

Ce dernier encourage également les citoyens qui verraient de larges cratères dans la chaussée à les signaler à la Ville en composant le 311 ou encore en utilisant l’application mobile «Montréal - Services aux citoyens»

Dans la même catégorie