/news/currentevents

Conduite avec les capacités affaiblies

Plus de 1000 automobilistes arrêtés entre le 30 novembre et le 3 janvier

Agence QMI

GEN

MARTIN ALARIE/JOURNAL DE MONTRÉAL

La gigantesque opération ciblant la conduite avec les capacités affaiblies, tenue entre le 30 janvier et le 3 janvier aux quatre coins de la province a mené à plus de 1000 arrestations sur le territoire québécois, ont annoncé vendredi les autorités.

Selon le bilan final de l’opération annuelle baptisée Vaccin, un total de 1055 automobilistes ont été épinglés sur les routes du Québec pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, soit une moyenne de 30 par jour, dont 15 par la SQ seulement.

Au total, les policiers ont effectué 2871 contrôles et barrages routiers pour tenter d’enrayer autant que possible ce fléau que représente l’alcool et la drogue au volant.

Les forces de l’ordre évaluent le nombre d’automobilistes contrôlés à environ 50 000 au cours des deux mois qu’ont duré l’opération.

«Une quinzaine de jeunes de plus que l’an dernier ont été interceptés et ont reçu un constat pour non-respect de la condition zéro alcool. C’est donc plus de 60 automobilistes de moins de 22 ans qui ont perdu leur permis pour 90 jours, ont reçu quatre points d’inaptitude ainsi qu’une amende pour avoir conduit leur véhicule après avoir consommé des boissons alcoolisées», a fait savoir la Sûreté du Québec dans un communiqué.

La fin de cette opération ne signifie pas pour autant la fin des contrôles routiers, ont prévenu les autorités. «Les policiers de l'ensemble des services de police du Québec poursuivront leurs efforts quotidiens pour contrer l’alcool et la drogue au volant», a ajouté le corps policier.

Dans la même catégorie