/finance/homepage

Retail’s BIG Show

L’intelligence artificielle vole au secours des détaillants

Pierre Couture | Argent

Pierre Couture / Agence QMI

Alors que s’ouvre pour quatre jours, à New York, le Retail’s BIG Show, l’intelligence artificielle s’amène pour sauver les détaillants.

Ici, dans les couloirs du Retail’s BIG Show, tout le monde ne fait que parler de cela: l’intelligence artificielle.

La section Innovation Lab de l’immense centre des congrès où se tient le Retail’s BIG Show est d’ailleurs réservée à plus d’une vingtaine d’entreprises technologiques innovantes de partout dans le monde qui présentent leurs produits vedettes aux détaillants et analystes du secteur du commerce de détail.

Le détaillant de vêtements American Eagle Outfitters mise d’ailleurs beaucoup sur la réalité augmentée pour accroître ses ventes au cours des prochaines années.

L’application de l’entreprise Slyce, qui travaille avec American Eagle Outfitters et d’autres détaillants, permet aux consommateurs d’utiliser leurs téléphones mobiles pour visualiser des vêtements avant de les acheter.

Par exemple, l’application de Slyce permet de prendre en photo une chemise observée sur une personne dans la rue. Une fois identifiée, l’application de Slyce propose des articles similaires chez American Eagle Outfitters.

Au Québec, le détaillant de vêtements La Maison Simons utilise déjà cette technologie.

L’application permet aussi de repérer facilement les articles convoités en magasin et de constituer une garde-robe virtuelle.

L’entreprise SAP soutient qu’en 2020, plus de 100 millions de consommateurs magasineront annuellement dans un environnement de réalité augmentée.

Les robots sont là

Les robots font aussi partie de l’évènement cette année.

La société Locus Robotics met en vedette des robots qui peuvent aller cueillir les produits en entrepôt pour les transporter à l’emballage avant la livraison. «Tout cela pour permettre aux détaillants de devenir plus rapides», indique le responsable de Locus Robotics présent au Retail’s BIG Show.

Les employés qui travaillent dans des entrepôts peuvent parcourir à pied jusqu’à 25 kilomètres par jour.

Selon Locus Robotics, ses petits robots offerts sur le marché pourraient accroître la productivité d’un entrepôt jusqu’à 800 %.

Dans la même catégorie