/news

Agression de David

«L'Échappée»: le mystère sera élucidé

Marc-André Lemieux

 - Agence QMI

Photo Karl Jessie Jomphe, TVA

Avis aux fidèles de «L’Échappée» impatients de connaître l’identité de celui (ou celle) qui a sauvagement agressé David (Patrick Hivon): le mystère sera résolu cet hiver, juste avant que prenne fin la deuxième saison du drame de Michelle Allen.

C’est du moins ce que nous ont assuré Julie Perreault et Jean-François Nadeau lundi, lors de l’avant-dernière journée de tournage du populaire feuilleton de TVA.

Rencontrés au couvent Notre-Dame-du-Vieux-Moulin à Pointe-Claire, où sont aménagés plusieurs décors de «L’Échappée», dont celui du foyer d’accueil pour adolescents, les deux acteurs ont confirmé que l’énigme au cœur de l’action depuis la pause de décembre sera bientôt élucidée.

«On nous reproche parfois de prendre trop de temps pour faire progresser les intrigues, mais en même temps, elles doivent s’étirer sur 24 épisodes par année, indique Julie Perreault. Et selon moi, Michelle [Allen] arrive toujours à relancer son histoire en amenant de nouveaux personnages.»

Une héroïne encore plus imparfaite

Parlant des nouveaux venus au village fictif de Sainte-Alice-de-Rimouski, ces derniers n’ont pas laissé leur place depuis septembre. De Cécile (une éducatrice sévère campée par Anne Casabonne) à Clément (le père des sœurs Francœur interprété par Rémy Girard) en passant par Bruno (le frère bohème de Patrick joué par Alexandre Goyette), ils ont rapidement fait leurs marques.

Brigitte (Julie Perreault) a même quitté Richard (Pierre-Yves Cardinal) pour vivre son aventure avec Bruno.

Le public de «L’Échappée» a fortement réagi à cette histoire. «C’est la première fois de ma vie que je me fais traiter de guidoune!, lance Julie Perreault en riant. C’est surprenant quand ça t’arrive!»

«Michelle [Allen] a créé une héroïne imparfaite qu’on peut juger parce qu’effectivement, elle se définit à travers ses conquêtes, poursuit l’actrice. Cette année, Brigitte était tout énervée quand Bruno a débarqué avec son ¨pick-up¨! Je trouve ça intéressant qu’elle ait tous ces travers et qu’elle soit si maladroite et effrontée. J’aime défendre quelqu’un d’aussi imparfait et j’insiste auprès de Michelle pour qu’elle conserve cette essence.»

Le bon gars

Pour sa part, Jean-François Nadeau est loin de provoquer ce genre de réaction avec Robin Despaties, son personnage d’éducateur au centre jeunesse.

« Avant ¨L’Échappée¨, quand je jouais un trou-de-cul qui avait trompé sa blonde enceinte dans ¨Pour Sarah¨, les gens s’amusaient à m’insulter. Aujourd’hui, je fais le bon gars et les gens veulent me prendre dans leurs bras. La télévision, c’est vraiment puissant.»

Aller plus loin

La deuxième saison de «L’Échappée» a bénéficié de 97 jours de tournage dans quatre locations différentes: au Bic (près de Rimouski), à Pointe-Claire, à Verchères et à Otterburn Park.

«Ça s’est bien passé, indique Jean-François Nadeau. On a pris le temps en début de saison de parler du travail. Cette année, étant donné qu’on connaissait le bateau, on voulait aller plus loin. On voulait être plus raffiné.»

Avec une moyenne de 1 275 800 téléspectateurs depuis septembre, «L’Échappée» demeure la série la plus populaire de TVA en cette saison 2017-2018.

TVA présente «L’Échappée» le lundi à 20 h.

Dans la même catégorie