/news/law

Tragédie de Lac-Mégantic

Pas de nouveau au procès des coaccusés de la MMA

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Le jury est demeuré séquestré toute la journée sans se manifester, mercredi, au 7e jour des délibérations dans le procès des trois coaccusés de la Montreal, Maine & Atlantic Railway (MMA).

Mardi, les huit hommes et quatre femmes avaient demandé au juge Gaétan Dumas ce qui se produirait s'ils s'avéraient incapables de s'entendre sur un verdict unanime. Le juge avait alors exhorté le jury a mener un ultime effort pour atteindre un verdict.

 

Pour les accusés, Thomas Harding, Richard Labrie et Jean Demaître, l'attente est interminable. Plus de trois ans après leur arrestation et mise en accusation pour négligence criminelle causant la mort de 47 personnes lors de la tragédie de Lac-Mégantic en juillet 2013, les trois accusés ignorent toujours ce que l'avenir leur réserve.

Si les huit hommes et quatre femmes ne parvenaient pas à s'entendre, le tribunal pourrait toujours demander qu'ils rendent verdict à la place pour chacun des trois accusés. Un scénario plausible, mais non souhaitable pour Me Charles Shearson, un des avocats de Thomas Harding.

«Nous serions prêts à vivre avec un verdict dans le cas d'un ou deux accusés et un non-lieu pour l'autre ou les deux autres, mais ce n'est pas souhaitable. M. Harding espère une finalité à toute cette affaire. L’impasse n’est pas idéale pour lui ou pour personne», a affirmé Me Shearson.

Les délibérations devraient se poursuivre jeudi au palais de justice de Sherbrooke.

Dans la même catégorie