/regional/estduquebec/basstlaurent

Banques alimentaires

Don de viande: les chasseurs québécois toujours aussi généreux

Martin Blanchet | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Les chasseurs québécois ont remis pas moins de deux tonnes et demi de venaison soit 5500 livres aux banques alimentaires de la province.

C'est ce qui ressort du bilan préliminaire de Chasseurs généreux pour l'année 2017.

Cette année au Québec, grâce à Chasseurs généreux, 25 000 portions de viande de première qualité sont distribuées à des personnes et des familles dans le besoin.

Et les Gaspésiens sont les grands champions provinciaux avec un don impressionnant de 1 224 livres de venaison.

Le Bas-Saint-Laurent arrive tout juste derrière avec ses respectables 937 livres.

Ce qui n'est pas étonnant, puisque c'est au Bas-Saint-Laurent que cette initiative a vu le jour en 2013.

Pour les chasseurs, cette contribution est devenue une tradition.

Mais il ne faut pas oublier l'apport essentiel des bouchers dans la réussite de cette bonne action.

Le centre de débitage du Marché Pelletier à Sainte-Angèle-de-Mérici est l'un des premiers à s'être joint au mouvement.

Aujourd'hui, son action bénévole permet de nourrir des centaines de familles.

Le directeur des opérations, Richard Vachon explique qu'une simple livre de steak haché peut offrir un repas convenable à une famille de trois ou quatre personnes.

Cet élan de générosité rejaillit dans l'assiette des plus démunis qui apprécient grandement cette aide providentielle.

D'ailleurs, pour la présidente de Moisson Rimouski-Neigette, Pascal D'Auteuil, cette aide alimentaire représente un véritable don du ciel.

Emballée sous vide, elle peut être conservée puis réintégrée dans sous forme de pâtés de viande par exemple.

C'est un geste de générosité qui fait une différence.