/news/society

Sept-Îles

Une résidence ne peut plus administrer de médicaments

Alexandre Cantin | TVA Nouvelles 

La Résidence des bâtisseurs de Sept-Îles ne respecte pas de nombreuses normes du réseau de la santé. Les lacunes sont si importantes que le centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord lui a retiré la gestion des médicaments.

À la fin décembre, après avoir reçu des plaintes et fait certains constats, le CISSS de la Côte-Nord a amorcé une enquête sur les services offerts aux 48 résidents de la ressource intermédiaire.

Les lacunes concernent l’accompagnement et la présence de personnel formé, dont les préposés aux bénéficiaires.

Une récente vérification a permis d’identifier 19 éléments non conformes, à la résidence privée, où se trouvent 128 personnes.

Des problèmes ont été identifiés au niveau de la gestion des médicaments. Il y aurait eu des oublis et des erreurs, au point où cette responsabilité a été tout simplement retirée.

«Comme il y a eu des erreurs dans la distribution des médicaments, on a décidé, depuis vendredi dernier, de reprendre l'administration des médicaments et des soins invasifs», a expliqué à TVA Nouvelles, Diane Benoît, directrice du programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées au CISSS de la Côte-Nord.

«C'était suffisamment inquiétant pour que nous souhaitions reprendre cette intervention-là le temps de l'enquête», ajoute-t-elle.

Le CISSS de la Côte-Nord estime que la santé ou la vie des résidents n’ont pas été menacées, mais s’est quand même préparé à héberger des résidents dans un autre lieu si la situation l’exigeait, ce qui n’a pas été requis jusqu’à présent.

L’enquête se poursuit jusqu’à la fin du mois. Le CISSS de la Côte-Nord fera ensuite le point avec les dirigeants de la résidence.

Le porte-parole de la Résidence des Bâtisseurs, Sylvain Dionne, affirme que certaines lacunes ont été corrigées et que les dirigeants sont prêts à travailler en collaboration avec le réseau de la santé.

En ce qui concerne la gestion des médicaments, il affirme ne pas avoir les outils nécessaires de la part du réseau de la santé pour remplir la mission.

Il soulève également des problèmes quant à la formation du personnel et des disponibilités de formulaires par le CISSS.

«Les outils dont on devrait disposer présentement ne nous ont pas nécessairement été fournis, ou du moins dans les formes requises. En matière de gestion de médicaments, nous ne pouvons pas vous référer autrement qu’au CISSS », a affirmé le porte-parole de la Résidence des Bâtisseurs, Sylvain Dionne.

Dans la même catégorie