/regional/quebec/quebec

Attaque à la mosquée de Québec

Quatre jours de commémorations organisés pour les victimes

Kathryne Lamontagne | Agence QMI

Les familles des victimes de l’attentat survenu au Centre culturel islamique de Québec l’an dernier s’adresseront pour la première fois à la population lors des activités de commémoration du tragique attentat du 29 janvier 2017.

Quatre journées seront consacrées à se souvenir des victimes de ce «crime insensé et incompréhensible» qui a marqué la capitale l’an dernier, a annoncé lundi matin le maire Régis Labeaume, en conférence de presse à l’hôtel de Ville de Québec.

Les activités s’ouvrent le vendredi 26 janvier, au Palais Montcalm, avec le colloque «Vivre ensemble avec nos différences», organisé par le Centre de prévention contre la radicalisation menant à la violence. Le soir même, une cérémonie religieuse ouverte à la communauté musulmane se tiendra à la grande mosquée de Québec, tel qu’annoncé plus tôt.

Le lendemain, la population pourra aller à la rencontre des familles des défunts ainsi que des autres victimes, lors d’une soirée portes ouvertes à la grande mosquée de Québec. Ces personnes livreront aussi des témoignages lors d’un recueillement spirituel en mémoire des victimes de l’attentat, qui se tiendra dimanche le 28 janvier, au Pavillon de la Jeunesse. La soirée, qui sera aussi marquée par des prières et de la musique, sera pilotée par Eve-Marie Lortie et Khadija Saïd.

Finalement, une commémoration citoyenne se tiendra lors du jour d’anniversaire de la fusillade, à quelques pas des lieux du drame. La population pourra témoigner à nouveau de sa solidarité envers les familles des victimes et la communauté musulmane.

Le maire de Québec assure qu’à chaque année, les événements du 29 janvier 2017 feront l’objet d’une commémoration, bien que la forme pourrait varier. «On doit absolument se rappeler ce qu’il s’est passé à ce moment-là», a affirmé M. Labeaume.

Dans la même catégorie