/regional/montreal/montreal

En colère contre le budget Plante

«Ils rient du monde. C’est de la bullshit» - Peter Sergakis

TVA Nouvelles

L’homme d’affaires Peter Sergakis ne décolère pas quant à la hausse de taxes qui sera refilée aux commerçants et contribuables montréalais avec l’adoption du budget de la nouvelle mairesse Valérie Plante.

M. Sergakis, qui agit à titre de président de l'Association des propriétaires de bâtiments commerciaux du Québec (APBCQ), était à l’hôtel de ville ce matin afin de prendre la parole lors de la période de questions.

«Ils rient du monde. Ils tendent la main quand ils veulent pour rien, a-t-il expliqué au micro de TVA Nouvelles. Je n’avais même pas le goût de leur parler à eux. Ça me tentait de câlisser mon camp dans le milieu de la période de questions.»

Peter Sergakis a toujours exprimé haut et fort ses opinions concernant l’administration de la Ville de Montréal peu importe les élus en place. Cette fois, il fulmine contre Valérie Plante qui avait promis en campagne électorale qu’elle n’augmenterait pas les taxes alors que figure à son budget une augmentation de 3,3% de la charge fiscale dans le secteur résidentiel et de 3% pour le secteur non résidentiel.

«Ça fait 15 jours que j’essaie de les joindre, l’adoption du budget va être faite. Ils tendent la main de quoi. C’est toute de la bullshit, excuse-moi. Ils font pire que l’administration d’avant, ce n’est pas acceptable», déplore l’homme d’affaires.

M. Sergakis, qui est propriétaire de nombreux commerces, affirme qu’il aura à payer 450 000 dollars de plus de taxes avec la mise en place du nouveau budget. Et il ne le digère pas.

«Je leur promets une période très chaude. Je vais les suivre pour les prochains quatre ans», assure-t-il.

Malgré la grogne, le budget Plante a été adopté au terme d’un vote des élus à 40 contre 24 en fin de journée.

Dans la même catégorie