/regional/saguenay

Saguenay

Faut-il rénover le Centre Georges-Vézina ou construire un nouvel aréna?

Jean-François Tremblay | TVA Nouvelles

Le président des Saguenéens de Chicoutimi, Richard Létourneau, ne veut pas brusquer la Ville de Saguenay, mais pour la première fois, il indique une préférence en ce qui concerne l’avenir de Centre Georges-Vézina.

Selon lui, construire un nouvel aréna «serait un scénario idéal. Maintenant, entre l'idéal et la réalité, encore là, je reviens à l'étude», a dit M. Létourneau.

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, comprend sa déclaration. «Chaque organisation va défendre son propre point de vue. C'est correct», a-t-elle indiqué.

Mais Mme Néron va rester neutre dans ce dossier, du moins jusqu’à ce que la Commission des loisirs de la Ville ait complété son étude du sujet en consultant les utilisateurs.

Elle reconnait que pour la Ville, le statu quo, sans travaux au Centre Georges-Vézina, n'est pas une option. «Je crois qu'on est plus dans un alignement que Saguenay va bouger», a déclaré Mme Néron.

En questionnant M. Létourneau sur son choix entre une rénovation ou une construction neuve, il dévoile donc un peu plus ses couleurs.

«Shawinigan, avec le nouvel aréna, je pense qu'ils ont triplé leurs assistances. Avec une rénovation, on s'en va où versus que, si tu as un complexe de deux glaces, que tout est intégré ensemble? Dans 20 ans, on va avoir quoi, aussi, comme infrastructures?»

Josée Néron estime que tout est en place pour établir l’orientation de sa Ville dans ce dossier sensible.

«Tout est sur la table. Veut, veut pas, on a devant une opportunité de, justement, s'assurer que Saguenay se place en 2018 et puisse assurer l'avenir et le développement de ces équipes-là», a affirmé la mairesse.

La direction des «Sags» a eu une première rencontre avec la nouvelle mairesse, vendredi dernier, pendant une heure.

«Ç’a été une conversation très cordiale et on a senti qu'il y avait un lien de confiance», a indiqué Richard Létourneau.

Même sentiment à l’hôtel de ville. «Ça a été une réunion très productive», a dit Josée Néron.

Durant cette rencontre, le dossier du Centre Georges-Vézina a vite rebondi. C'est Josée Néron, elle-même, qui aurait amené l'exemple d'un nouvel aréna à Trois-Rivières: deux glaces en vertu d'un investissement total de 50 millions $, le tout financé à moitié par Québec. «Comme mairesse, je n'entends pas influencer à gauche et à droite», a prévenu Mme Néron.

Saguenay devra faire vite pour se positionner sur le Centre Georges-Vézina. Philippe Couillard a déjà donné à la Ville jusqu'au 31 mars 2018 pour lui indiquer son choix. La municipalité a l'intention de respecter cette date.

Dans la même catégorie