/regional/quebec/quebec

Commémorations de la tuerie de la mosquée

«Il y a eu un avant et un après 29 janvier »

Sophie Côté | Agence QMI

Sophie Côté, Agence QMI

«Au Québec, il y a eu un avant et un après 29 janvier [2017]. La haine a frappé chez nous. [...] La haine n’est pas une option au Québec. Ce qui est une option, c’est la paix, l’ouverture et le respect de la différence.»

C’est en ces mots que Herman Deparice-Okomba, le directeur général du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence, a ouvert le colloque «Vivre ensemble avec nos différences» au Palais Montcalm, vendredi matin.

Cette activité à laquelle a assisté un peu plus d’une centaine de citoyens, dont plusieurs de la communauté musulmane, a lancé quatre jours de commémorations, un an après la fusillade qui a fait six morts à la Grande Mosquée de Québec.

Après la diffusion d’une courte vidéo en mémoire des victimes tombées sous les balles du tireur, un moment de silence a été observé, suivi d’une lecture coranique.

Des panellistes – professeurs, docteurs, chercheurs et même l’une des victimes de l’attentat, Nizar Ghali – ont discuté des enjeux et des défis sur le thème du «vivre ensemble».

Une invitation bien sentie

Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), Boufeldja Benabdallah, a profité de la tribune pour inviter tous les citoyens à participer à ces commémorations, qui culmineront lundi soir par un grand rassemblement dans le stationnement de l’église Notre-Dame-de-Foy, à quelques pas des lieux de la tragédie.

«Les pleurs vont être là, il ne faut pas se le cacher, mais nous devons construire demain comme on a construit pendant toute l’année», a-t-il exprimé au micro avec émotion, un trémolo dans la voix.

«On se rappelle, on témoigne, mais on doit construire», a-t-il rappelé.

«Il va y avoir les portes ouvertes de la mosquée: venez voir le lieu où s’est passée la tragédie et venir lire tous les témoignages reçus dans la dernière année, dont nous avons tapissé les murs de la mosquée», a-t-il souligné.

Activités de commémoration

Vendredi 26 janvier

19 h 30 à 21 h 30: Cérémonie pour la communauté musulmane à la Grande Mosquée de Québec.

Samedi 27 janvier

13 h à 15 h: Projection du documentaire «Ta dernière marche dans la mosquée» à l’Université Laval (inscription obligatoire)

18 h à 20 h 30: Rencontre des familles des victimes et exposition des messages de sympathie reçus en 2017 lors de portes ouvertes à la Grande Mosquée de Québec.

Dimanche 28 janvier

19 h à 20 h 30: Recueillement spirituel ouvert à tous au Pavillon de la Jeunesse. La soirée, animée par Eve-Marie Lortie et Khadija Saïd, sera ponctuée de témoignages de proches des victimes.

Lundi 29 janvier (journée anniversaire)

18 h à 20 h: Commémoration citoyenne dans le stationnement de l’église Notre-Dame-de-Foy, à quelques pas du lieu du drame. Un moment sera consacré aux familles des victimes et aux personnes survivantes. Des personnalités politiques prendront la parole.

Dans la même catégorie