/news/society

Documents de voyage

Identité numérique: une nouvelle technologie mise à l’essai dans les aéroports

Agence QMI

STOCKQMI-AEROPORT

JOEL LEMAY / 24 HEURES / AGENCE QMI

Le gouvernement canadien testera un nouveau système de sécurité dans les aéroports permettant aux voyageurs de numériser et de partager préalablement leurs documents de voyage, ainsi que leurs informations personnelles aux autorités douanières.

Lancé au Forum économique mondial de Davos qui a pris fin jeudi, le système «Known Traveller Digital Identity» vise à exploiter des technologies émergentes telles que la biométrie, la cryptographie et l’intelligence artificielle pour renforcer la sécurité frontalière, réduire les menaces de cyberterrorisme et assurer la fluidité des déplacements des voyageurs, a annoncé Transport Canada au cours de la dernière semaine.

Les Pays-Bas participeront activement au projet-pilote. De nombreux partenaires comme le département de la Sécurité intérieure des États-Unis, l’Agence nationale de lutte contre la criminalité du Royaume-Uni, Interpol, Google et Visa se sont également joints au projet.

Le système permettra aux voyageurs de transmettre leurs renseignements aux gouvernements et aux fournisseurs de voyages à l’aide d’appareils mobiles personnels.

En simplifiant et en accélérant les procédures aéroportuaires pour les voyageurs dignes de confiance, les autorités veulent concentrer davantage de temps et d’énergie à vérifier les informations des voyageurs qui présentent des risques.

Ce projet devrait également aider les autorités à faire face à un flux de voyageurs en croissance constante. D’ici 2030, le gouvernement canadien prévoit que le nombre de personnes qui arriveront par avion de l’étranger devrait atteindre 1,8 milliard sur une base annuelle, ce qui représente une augmentation de 50 % par rapport à 2016.