/news/culture

«Manic»

Enquête sur un père aux vies multiples et sur la maniaco-dépression

TVA Nouvelles

Vivre sans la présence du père est une réalité à laquelle sont confrontés de nombreux enfants. La réalisatrice Kalina Bertin, qui a réalisé le film Manic, n’y a pas échappé.

Son histoire prend une tournure totalement surréelle lorsqu’elle en apprend plus sur celui qui l’a abandonnée lorsqu’elle avait 5 ans.

Elle découvre à l’adolescence, grâce à des coupures de journaux conservées par sa mère, que son père avait été à la tête d’une secte, vivait sous différents noms, avait fondé cinq familles et eu 15 enfants.

Ce père adoré a fortement marqué la réalisatrice, et les souvenirs vifs lui ont servi de toile de fond au film.

Elle découvrira que son père était maniaco-dépressif, tout comme ses deux frères, d’où le titre «Manic».

La sortie en salle est prévue le 2 février 2018.

***Voyez ci-dessus l’entrevue qu’elle a livrée à l’émission Le 9 Heures***