/news/law

André Alexandre a fait quatre victimes

Vingt-et-un mois de prison pour un agresseur sexuel

Gilles Turmel

Un homme de Rimouski a été condamné lundi après-midi à 21 mois de prison pour avoir agressé sexuellement quatre personnes d'âge mineur.

Du coup, André Alexandre se trouve inscrit à perpétuité au Registre national des délinquants sexuels.

André Alexandre a reconnu avoir fait quatre victimes, deux à Rimouski et deux autres à Saint-Cléophas, dans la Matapédia. L'homme de 53 ans saoulait et droguait ses jeunes victimes avant d'en abuser sexuellement.

«La trame factuelle de ce dossier-là est odieuse, comme souvent en matière sexuelle. Mais ici, ce qui est particulier, c'est l'administration de drogues, ça c'est tout à fait rare», a souligné la procureure de la Couronne, Éliane Beaulieu.

À la suite d'une suggestion commune de la Couronne et de la défense, André Alexandre a été condamné à 21 mois de prison. Ses victimes étaient toutes présentes pour le prononcé de la peine.

«Plusieurs victimes souhaitent être présentes lors du processus judiciaire. Elles ont besoin de voir ce qui se passe à la cour pour être capable éventuellement de mettre ça de côté et de continuer leurs vies», a expliqué Me Beaulieu.

André Alexandre a affirmé devant la Cour qu'il reconnaissait avoir un problème d'alcool et qu'il souhaitait se reprendre en main, pour lui-même et aussi pour sa famille. Un mea-culpa tardif qui n'a pas ébranlé le juge qui a rappelé les conséquences des agressions pour ses jeunes victimes. «Les victimes sont les personnes les plus importantes au coeur de cette affaire. Elles ont entendu les commentaires du juge et je suis contente que le juge les ait considérées», a mentionné la procureure Beaulieu.

André Alexandre va prendre le chemin du centre de détention de Percé, un établissement spécialisé dans le traitement des déviances sexuelles.

Dans la même catégorie