/regional/sherbrooke/estrie

Sherbrooke

Une garderie sans permis forcée de fermer ses portes

Marika Simard | TVA Nouvelles

Le service de garde du complexe familial coopératif Virevent, situé à Sherbrooke, sera contraint de fermer parce qu'il n'a pas de permis valide, au grand dam de plusieurs parents.

Une cinquantaine d'enfants se retrouveront sans service de garde le 7 février prochain, ce qui laisse peu de temps aux parents pour trouver une alternative. Ceux-ci ont reçu un avis du ministère de la Famille le 8 janvier.

«On cherche. D'ici à ce qu'on trouve, on va solliciter l'aide des grands-parents, prendre des congés, adapter notre horaire», a déploré une mère dont l'enfant fréquente le service de garde, en entrevue avec TVA Nouvelles.

«C'est 50 enfants qui sont livrés à eux-mêmes. Ils doivent trouver quelque chose rapidement. Certains trouveront, alors que d'autres non», a ajouté une éducatrice du Virevent.

Le ministère a décidé de fermer le Virevent après avoir constaté que l'établissement opérait sans permis valide depuis son ouverture en septembre 2016. «L'établissement est en garde illégale. Le permis doit être déposé avant d'avoir la responsabilité des enfants», a commenté Karl Fillion, attaché de presse du ministre de la Famille. Luc Forton.