/news/society

Cri du cœur viral sur les réseaux sociaux

Beaucoup de soutien à Émilie Ricard, mais pas de solution

TVA Nouvelles

L’infirmière Émilie Ricard, dont le cri du cœur sur les réseaux sociaux est devenu viral, a rencontré, vendredi matin, la direction du CIUSSS Estrie-CHUS.

La travailleuse de 24 ans a confié à TVA Nouvelles avoir reçu beaucoup de soutien de la part de la direction lors de cette rencontre.

La direction du CIUSSS Estrie-CHUS a invité Mme Ricard à discuter avec ses gestionnaires des situations problématiques au lieu de les exposer sur les réseaux sociaux.

Avec sa publication partagée près de 54 000 fois, celle qui travaille comme infirmière depuis trois ans en rotation dans les quatre centres d'hébergement de soins de longue durée de Sherbrooke, avait peur des représailles.

«Je ne veux pas faire peur à personne par rapport à la profession, c’est une très belle profession très enrichissante, mais on a un problème et il ne faut pas le passer sous silence», a lancé la jeune femme à TVA Nouvelles.

Même si elle espère des changements, l’infirmière sera de retour en poste samedi soir.

«On a beau dire que c’est parce que je suis jeune et que je manque d’expérience que je me suis rendue là, mais avec tous les témoignages que j’ai eus, je me rends compte que ce n’est pas moi le problème», a-t-elle ajouté.

Le ratio de 1 infirmière pour 76 patients ne sera pas changé.

Dans la même catégorie