/news/currentevents

Trois morts

Écrasement à Drummondville: la famille Mailhot dans l'incompréhension

TVA Nouvelles

Les enfants de Jean-Claude Mailhot, le conducteur de l’hélicoptère qui s’est écrasé jeudi à Drummondville, ont réagi pour la première fois au tragique accident qui a coûté la vie à leur père, leur sœur et une amie de celle-ci.

«Notre père et notre sœur sont décédés d'un accident tragique hier soir. Les mots ne suffisent pas pour exprimer la désolation et l'incompréhension qu'un tel drame peut apporter», écrivent Tommy, Vincent et Alexandrine Mailhot dans un message envoyé aux médias.

Jean-Claude Mailhot était le père de quatre enfants et grand-père de six petites-filles.

«La famille était au cœur de sa vie et il a su, avec notre mère Monique, nous transmettre ses valeurs d'humilité, de respect et d'entraide», poursuivent-ils.

«Quant à notre sœur Janie, épouse et mère de deux jeunes filles, elle aura marqué son passage parmi nous par sa détermination, sa joie de vivre contagieuse et sa grande générosité. Elle était une profonde amoureuse de la vie.»

La famille a exprimé le désir de vivre son deuil dans l’intimité, mais a tenu à remercier la population pour l’empathie et le soutien démontré. Les trois cosignataires ont également exprimé leurs condoléances à la famille et aux proches de Nathalie Desrosiers, la troisième victime du drame.

Le trio s'était rendu hier en fin d'après-midi à l'École d'entrepreneuriat de Beauce afin de participer à une soirée porte ouverte. Janie Mailhot et Nathalie Desrosiers étaient présentes afin de confirmer leur inscription à des programmes de formation. Les victimes sont mortes sur le coup à la suite de l’écrasement survenu vers 21 h près du rang Saint-Jean-Baptiste, dans le secteur de Saint-Joachim-de-Courval. Le Robinson R-44 a pris feu après l’impact.

Dans la même catégorie