/news/society

La maladie a emporté sa fille

«Naéva, ma princesse, mon ange», un livre thérapie pour son auteure

TVA Nouvelles

Perdre un enfant, c’est probablement le pire drame que puisse vivre un parent.

Josée Drapeau témoigne dans un livre du calvaire vécu par sa fille Naéva qui n’a pas survécu à une maladie neurodégénérative.

«J’ai eu besoin d’écrire pour me comprendre. (...) Au départ, je me suis dit que j’avais besoin de comprendre ce que j’avais vécu et de mettre des mots sur ça», explique Mme Drapeau pour expliquer que l’exercice de rédaction a servi de thérapie pour elle.

Elle espère, dit-elle en entrevue avec Denis Lévesque, que son livre «Naéva, ma princesse, mon ange» sera utile à d’autres parents qui vivent une épreuve semblable.

Dans la même catégorie