/news/law

Publication sur Facebook

Palais de justice de Maniwaki: un homme arrêté pour avoir intimidé le constable spécial

David Prince | Agence QMI

Un homme a été arrêté en lien avec de l'intimidation faite contre le constable spécial qui a ouvert le feu sur Steven Bertrand au palais de justice de Maniwaki mercredi.

À lire également : Tiré en plein palais de justice à Maniwaki

La vidéo troublante de l’altercation au palais de justice de Maniwaki

Des juges ont déjà refusé de siéger au palais de justice de Maniwaki

L’homme, dont on ne peut diffuser l’identité puisqu’il est mineur, avait écrit sur Facebook qu’il était à la recherche du nom du constable spécial afin «qu’il se fasse tirer aussi. Il a retiré son message un peu plus tard.

Menace Maniwaki

Capture d'écran Facebook

L’adolescent a été arrêté et accusé d’intimidation envers une personne associée au système de justice. Il a été rencontré par les enquêteurs de la Sûreté du Québec avant d'être relâché sous promesse de comparaître.

Mercredi, un constable spécial a ouvert le feu sur le jeune homme de 18 ans à l’intérieur du palais de justice. La victime devrait s’en sortir puisque le coup de feu a pénétré son nez pour se loger dans son cou, ne causant aucun dommage au cerveau, selon la famille.

La vidéo de l’incident s’est vite répandue sur les réseaux sociaux. On y aperçoit l’agent de la paix qui empoigne le jeune homme afin de le maîtriser. Sa mère supplie le constable de lâcher son fils. Des agents de sécurité observent la scène, intervenant qu’à de rares occasions.

Dans la même catégorie