/regional/troisrivieres/mauricie

Développement régional

Le DigiHub de Shawinigan sera exporté partout au Québec

Patricia Hélie

 - Agence QMI

«L'exemple de Shawinigan rayonne partout au Québec» : c'est en ces mots que le premier ministre Philippe Couillard a présenté le nouveau modèle de développement régional de son gouvernement.

«Shawinigan fait figure d'exemple en matière d'innovation technologique», a ajouté le premier ministre.

Quatre ans après son ouverture, le DigiHub décroche le mandat de créer un réseau national de pôles régionaux d'innovation qui seront dispersés dans 18 régions. On veut en quelque sorte exporter le modèle de soutien à l'entrepreneuriat, à la créativité et à l'innovation mis en place à Shawinigan.

«On a reçu déjà une trentaine de municipalités qui voulaient s'inspirer de ce qu'on fait», confie le directeur et fondateur du DigiHub, Philippe Nadeau.

«On n’avait pas la légitimité de les aider autant qu'on aurait voulu. Maintenant on va pouvoir le faire.»

Québec verse 32 millions $ sur quatre ans pour développer le réseau. Le DigiHub touchera 1 million $ la première année pour en établir les bases. C'est 10 fois le budget annuel de l'organisme. Il touchera ensuite 750 000 $ par année pour les trois suivantes.

Le maire Michel Anger a encore du mal à y croire. «Quand je me suis levé ce matin, je ne vous cacherai pas que c'était la concrétisation d'un vieux rêve», admet-il.

Pour la ministre Julie Boulet, après les années difficiles des fermetures des usines Belgo, Alcan et Laurentide, la ville vient de prouver qu'elle a su se reconstruire. «On a fait la démonstration avec le DigiHub, qu'on était capable de développer ça, qu'on avait la persévérance, la détermination, la vision et l’audace de développer ce genre d'entreprise.»

Le nouveau mandat devra commencer très rapidement puisqu'un premier appel de projets est déjà lancé dans chacune des régions. Les gens ont jusqu'au 30 avril pour postuler.