/finance/homepage

Wall Street

Les dates marquantes des chutes du Dow Jones

Agence France-Presse

Le Dow Jones, indice vedette de la Bourse de New York, a connu lundi un nouveau «lundi noir», perdant près de 1 600 points en cours de séance, du jamais vu.

Il a clôturé en baisse de 4,60 %.

Voici les chutes les plus marquantes de cet indice, baromètre des marchés américains créé le 26 mai 1896 et portant les noms de Charles Dow et Edward Jones, fondateurs du groupe de presse Dow Jones.

Ces baisses brutales sont exprimées en pourcentage pour mieux refléter la portée sur la Bourse.

- 28 octobre 1929: Jeudi noir, l'indice chute de 13 %.

- 19 octobre 1987: Lundi noir, l'indice perd 22,6 %.

- 14 avril 2000: en réaction à l'éclatement de la bulle internet, il recule de 5,66 %.

- 17 septembre 2001: pour sa réouverture après les attentats du 11 septembre, il perd 7,13 %.

- 29 septembre 2008: subissant de plein fouet les conséquences de la crise des «subprimes» (prêts à hauts risques), il chute de 6,98 %.

- 6 mai 2010: perte de plus de 9 % en 36 minutes le 6 mai 2010 du fait d'algorithmes, un épisode baptisé «Krach éclair».

- 8 août 2011: le Dow Jones perd 5,15 % en réaction à la fois à l'aggravation de la crise de la dette en Europe et à la perte du triple A des États-Unis auprès de l'agence de notation Standard & Poor's.

- 24 juin 2016: le Dow Jones perd 3,39 % au lendemain de la victoire par referendum des partisans de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Le Dow Jones avait connu une ascension fulgurante lors des douze mois ayant suivi l'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche en novembre 2016. Il avait atteint le 26 janvier un niveau historique.

 

Dans la même catégorie