/news/society

Gaz à effet de serre

Des scientifiques veulent de nouvelles structures

Agence QMI

Un groupe d’experts universitaires de l’ensemble du Québec veulent revoir le modèle de gouvernance environnementale au Québec. Ils se réuniront mardi matin, à Montréal, pour présenter leur proposition.

Depuis l’automne 2017, un mouvement de réflexion sur le modèle de gouvernance environnementale au Québec s’organise. Mené par l’Institut de l’énergie Trottier (IET) et l’Institut du nouveau monde (INM), le projet «Le climat, l’État et nous» sera lancé à 10 h à Polytechnique, à l’initiative de 24 scientifiques québécois.

«Ayant constaté la difficulté du Québec à atteindre ses objectifs en matière de développement durable et de lutte aux changements climatiques, de même que le coût de cet échec, ceux-ci souhaitent que le Québec se dote d'un modèle de gouvernance capable de relever ces défis», peut-on lire dans un communiqué de L’INM.

Parmi les idées qui seront évoquées, les experts proposeront la mise en place d’un comité ministériel regroupant tous les ministères impliqués dans la lutte contre les gaz à effets de serre, mais aussi la création d’une agence destinée à coordonner la lutte contre les émissions de CO2 et les actions, et finalement la mise en place d’un comité d’experts indépendants pour s’assurer de l’efficacité des mesures.

Une plateforme en ligne, animée par l’INM, sera mise en place mardi pour permettre au public de se prononcer et de partager leurs idées.

Dans la même catégorie