/news/culture

Attentat à la bombe

Ariana Grande a pleuré des jours après l’attaque de Manchester

WENN

En mai 2017, une attaque terroriste à la bombe a fait 22 morts dans la ville de Manchester juste après le concert d'Ariana Grande.

À la suite du drame, la vedette avait visité les blessés à l’hôpital, ce qui s'est révélé être plus difficile qu'elle ne le pensait.

«Quand elle a découvert que certains de ses admirateurs étaient morts, elle a été submergée par une profonde tristesse, explique son manager Scooter Braun dans le podcast Big Questions with Cal Fussman. Elle a pleuré pendant des jours. Elle portait le poids de tous les visages qui apparaissaient à l’écran, tous les noms. Sa visite à l’hôpital fut les deux heures les plus dures de sa vie. Après la première famille, j'ai dû l'aider, car elle était éperdue et moi j’étais largué. On était au-delà de la pensée. Mais à chaque fois qu'on était au fond du trou, on se souvenait qu'on pouvait rentrer chez nous. Nos proches nous attendaient toujours. Cette mère, cette fille, ce fils ou ce père ne rentreraient jamais à la maison. »

Après l'attaque, Ariana Grande a pris la décision de continuer sa tournée Dangerous Woman Tour, une décision prise à la fois pour elle et pour les victimes. «On n'avait pas le droit d'être triste au point d’arrêter. Le terroriste a fait une erreur... Il s'en est pris au mauvais spectacle, parce que s'il pensait qu'on allait se coucher, il ne savait pas à qui il avait affaire», a ajouté Scooter Braun.

Dans la même catégorie