/regional/saguenay

Promotion Saguenay

Les missions internationales désormais approuvées par les administrateurs

Agence QMI

La mairesse de Saguenay exige que les missions internationales chez Promotion Saguenay soient désormais approuvées par tous les administrateurs.

La responsable du développement du tourisme de croisière pour Promotion Saguenay, Priscilla Nemey a dépensé 59 000 $ en deux ans et demi pour attirer des croisiéristes en se déplaçant en Floride et en Europe. Près de 85 % de cette somme a été utilisée pour du démarchage à travers le monde et le reste en taxi. C'est Ghislain Harvey, le bras droit de l'ex-maire Jean Tremblay, qui autorisait, à lui seul, les déplacements de madame Nemey.

En entrevue avec TVA Nouvelles et le «Journal de Québec», Mme Nemey a défendu ses dépenses. Elle a expliqué que 64 bateaux de croisières sont venus à Saguenay l'an dernier, grâce à son travail. Elle a ainsi participé à une dizaine de missions internationales.

Toutefois, ces missions n'ont jamais été autorisées par voie de résolution du conseil d'administration de Promotion Saguenay. Quand on lui demande qui l'autorisait à voyager aux frais des contribuables dans le cadre de ses missions, Priscilla Nemey répond:« Mon supérieur immédiat (Ghislain Harvey)».

Pour la mairesse Josée Néron, désormais les missions internationales effectuées par l'un ou l'autre des employés de Promotion Saguenay devront être approuvées par tous les administrateurs de Promotion Saguenay. En tant que présidente, Mme Néron compte exiger des plans de missions, une évaluation préalable des dépenses qui seront soumis au conseil d'administration et approuvés par résolution. Elle voudrait aussi à l'avenir recevoir rapports de mission.

La mairesse force la transparence

En vertu de la loi d'accès à l'information, nous avons réclamé les factures d'hébergement, de restaurant et d'avion de madame Nemey, mais Promotion Saguenay a refusé de nous les fournir. L'organisme assure toutefois que les dépenses d'alcool ne sont pas remboursées, mais impossible le vérifier pour l'instant. Josée Néron promet de rendre toutes les factures disponibles aux médias d'ici quelques semaines.

Au départ, des dizaines de dépenses et de montants étaient caviardés dans les documents reçus. Après la publication de notre premier reportage sur le sujet, la mairesse a forcé Promotion Saguenay à décaviarder les documents. TVA Nouvelles a ainsi pu constater que la carte de crédit de Mme Nemey censée servir à couvrir ses comptes de dépenses servait aussi certains achats autres, par exemple un abonnement journalistique et une tablette électronique.

Pour Josée Néron, ces dépenses ne devraient pas figurer sur la carte de crédit, mais bien dans la comptabilité de l'organisme. Elle compte ainsi établir de nouvelles

Dans la même catégorie