/news/politics

Économie collaborative

Québec mandate trois experts pour éviter d'autres sagas comme Uber et AirBnb

François Cormier | TVA Nouvelles

Après avoir eu des démêlés avec AirBnb et Uber, le gouvernement Couillard mandate trois experts pour savoir comment encadrer et encourager l'émergence de plateformes électroniques.

Actuellement, il existe un flou réglementaire pour des gens qui voudraient donner leur entrée de garage en location, popoter pour des inconnus ou sous-louer des outils qu'ils ont achetés, mais qu'ils n'utilisent pas. Pourtant, il existe une multitude d'applications et de sites Internet permettant de participer à ce qui est appelé «l'économie collaborative». 

TVA Nouvelles a appris que la ministre de l'Économie, Dominique Anglade, formera un groupe d'experts – composé de Nolywé Delannon, Christine Fréchette et Guillaume Lavoie – qui aura comme mandat de trouver des pistes de solutions. Les conclusions devront lui être remises avant la fin de la session parlementaire, prévue pour le mois de juin.

Par exemple, le groupe de travail devra se demander s'il faut assouplir des lois pour encourager le développement de ces plateformes. Il pourrait aussi être question de resserrer des règles pour s'assurer que ces entreprises respectent l'environnement. 

Lors de l'annonce prévue demain à Montréal, le gouvernement citera les exemples de la France et du Royaume-Uni qui se sont penchés sur la question.

Dans la même catégorie