/news/culture

Comédie «Overboard»

Une Québécoise joue à Hollywood

Maxime Demers | Agence QMI

gracieuseté, Auteur Network

Une actrice québécoise, Angie Larocque, a décroché un rôle dans la comédie américaine Overboard, qui mettra en vedette les stars hollywoodiennes Anna Faris, Eva Longoria, John Hannah et Eugenio Derbez.

Ce «remake» d’une comédie romantique du même titre sortie en 1987 et mettant en vedette Goldie Hawn et Kurt Russell a été tourné à Vancouver, l’été dernier.

Angie Larocque, une Québécoise de 33 ans qu’on a vue notamment dans quelques épisodes de la série québécoise Sur-Vie et qui a fait des apparitions dans les séries américaines Being Human et Date My Dad (avec Raquel Welch), a obtenu un rôle dans le film au terme d’un long processus d’auditions.

«J’ai eu deux auditions avec le scénariste et réalisateur et il y a eu une période de plusieurs semaines entre les deux rencontres. Quand on m’a finalement appelée pour me dire que j’avais le rôle, j’ai éclaté de joie», raconte-t-elle en entrevue au Journal de Montréal.

Overboard

 

Overboard, qui sortira sur nos écrans le 20 avril prochain, raconte l’histoire d’un riche propriétaire de yacht égocentrique et séducteur (Eugenio Derbez) qui devient amnésique après avoir reçu un coup à la tête. Sa femme de ménage (Anna Faris) décide de profiter de la situation pour lui donner une leçon de vie en lui faisant croire qu’elle est mariée avec lui.

Décor paradisiaque

Angie Larocque joue le rôle de l’ancienne copine du propriétaire du yacht. Elle a donc partagé la plupart de ses scènes avec l’acteur mexicain Eugenio Derbez.

«Eugenio était très gentil. Ma première scène avec lui était une scène d’amour, alors j’étais stressée! Mais il a su me mettre à l’aise tout de suite, indique l’actrice. Sinon, on avait la chance de tourner dans un décor de rêve. On tournait sur un yacht au milieu de l’océan Pacifique. C’était magnifique. J’ai aussi eu la chance de rencontrer Anna Faris, qui est très sympathique et évidemment très drôle. C’était comme un plateau de tournage québécois, mais avec un plus gros budget.»

À quelques semaines de la sortie en salle de Overboard, Angie Larocque souhaite que ce rôle lui ouvre des portes, à Hollywood ou au Québec. «Comme j’ai beaucoup voyagé au cours des dernières années, j’ai plus travaillé à l’étranger qu’au Québec. Mais j’aimerais beaucoup jouer dans des films ou séries québécoises. Je suis d’ailleurs une admiratrice des films de Xavier Dolan. J’aimerais beaucoup travailler avec lui un jour», conclut-elle.