/regional/outaouais

Restaurant de Gatineau

Des caisses de poulet laissées au soleil

Vincent Larin - Agence QMI

Christopher Nardi - Agence QMI

Des caisses de poulet laissées pendant une heure au soleil en plein été ont conduit une inspectrice jusqu’aux cuisines du Palais libanais, à Gatineau, où une scène peu ragoûtante l’attendait.

De la graisse, des moisissures et de la poussière recouvraient alors de nombreuses surfaces des cuisines et de l’aire de préparation au sous-sol, jusqu’aux pales du ventilateur plafonnier situé juste au-dessus de la plonge où était lavée la vaisselle, indique son rapport.

Le restaurant du boulevard Gréber à Gatineau a reçu une amende de 2000 $ en décembre dernier pour l’état déplorable de ses cuisines remarqué au mois d’août.

Plusieurs instruments de cuisine étaient aussi d’une propreté douteuse.

Par exemple, lors du passage de l’inspectrice du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), un cuisinier tranchait de la laitue sur une planche arborant des taches noirâtres semblables à de la moisissure et autour de laquelle virevoltaient plusieurs mouches.

Extraits du rapport

« Des couteaux prêts à l’emploi sont rangés dans une boîte en carton graisseux [sic] et contenant des particules blanches d’une nature indéterminée. » –Inspectrice

Liquide de poulet

Le réfrigérateur de la cuisine n’était pas en reste et présentait des morceaux d’aliments défraîchis ainsi que du liquide de poulet cru mariné.

C’est entre autres à la suite d’une plainte du public pour des caisses de poulet laissées à l’extérieur pendant une heure suivant leur livraison que le MAPAQ a visité l’établissement.

Un des propriétaires du restaurant, Ali Ashkosh, a affirmé au Journal qu’un grand ménage avait été fait et que le Palais libanais était maintenant propre « à 100 % ». Le Journal n’a pas pu vérifier cette information.

-Il faut attendre plusieurs mois après une infraction pour qu’un juge entende la cause et rende sa sentence. Les détails de ces jugements ont été obtenus à la suite d’une demande d’accès à l’information.