/regional/estduquebec/basstlaurent

Région très touchée

La grippe bien active au Bas-Saint-Laurent

Simon Gamache-Fortin

 - Agence QMI

La grippe frappe de plein fouet le Bas-Saint-Laurent. Selon la santé publique, la région est l'une des plus touchées du Québec.

Quelque 669 cas d'influenza ont été confirmés à la suite d'analyses depuis le début de la saison de la grippe, dont plus du quart, uniquement la semaine dernière. Un sommet rarement observé par les autorités de la santé à des périodes comparables.

«On est dans l’œil de la tempête», a illustré le Dr Sylvain Leduc, directeur de la santé publique au CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Les deux souches du virus de la grippe frappent en même temps. C’est ce qui explique la forte activité grippale. L’influenza A et l’influenza B se succèdent habituellement à quelques semaines d’intervalle.

Ces chiffres ne sont que la pointe de l'iceberg, puisqu’ils font état des cas répertoriés à la suite de consultations médicales.

Les urgences du Bas-Saint-Laurent sont en conséquence très achalandées. «Ce qu’on souhaite, c’est que toutes les personnes qui ressentent de la fière et de la toux ne se dirigent pas d’emblée vers l’urgence, mais évaluent leur situation en appelant au 811, Info Santé, pour parler à une infirmière. À partir de là, on voit si c’est pertinent, oui ou non, de se diriger à l’urgence», a expliqué le Dr Leduc.

La grippe est aussi bien présente dans les CHSLD. Cinq éclosions actives ont été signalées dans la région, obligeant les autorités à limiter les visites dans certains établissements.

Les pharmaciens occupés

Les pharmaciens sont aussi passablement sollicités dernièrement. Les étalages de produits pour atténuer les symptômes de l’influenza se vident rapidement.

«Douleurs musculaires, de la fièvre, de gros maux de tête: les gens sont fatigués et resteraient au lit. C’est classique en fait cette année, on en rencontre beaucoup plus que les années précédentes. Advil Sinus, Tylenol Sinus, ce sont des choses que l’on va suggérer beaucoup. On soulage les symptômes tout simplement», a dit Marie-Andrée Côté, pharmacienne au Familiprix du secteur Pointe-au-Père, à Rimouski.

La santé publique rappelle aux gens éprouvant des symptômes qui s’apparentent à la grippe de limiter leurs contacts. Le lavage de main est un excellent moyen d’éviter la propagation du virus, selon Dr Leduc.

On recense aussi de nombreux cas de streptocoque et de gastro-entérite actuellement à Rimouski.

Dans la même catégorie