/regional/centreduquebec

Rencontre avec la ministre

Lock-out chez ABI: la partie patronale accepte de revenir à la table de négociations

Louis Cloutier

 - Agence QMI

Alcoa a accepté de retourner à la table de négociations à l’issue d’une rencontre avec la ministre du Travail, Dominique Vien, dans le cadre du lock-out d’Aluminerie de Bécancour inc. (ABI).

Le Syndicat des Métallos, qui a aussi eu un entretien avec la ministre, avait quant à lui maintes fois répété sa volonté de négocier. Dans un communiqué, vendredi après-midi, le syndicat a salué «la volonté de la ministre du Travail de demander au conciliateur de convoquer les parties».

«Il est certain que nous répondrons présents à l’appel du conciliateur», a affirmé le président de la section locale 9700, Clément Masse, disant espérer «qu’une fois rendus autour d’une même table, nos vis-à-vis seront dotés d’un mandat pour négocier les points restant en litige et trouver des solutions».

Le conciliateur au dossier doit convoquera les parties à court terme. Les 1000 employés d’ABI sont en lock-out depuis le 11 janvier dernier.

-Avec Louis Cloutier