/news/culture

Télévision

«La Voix» se renouvelle

Marc-André Lemieux | Agence QMI

 - Agence QMI

La Voix fait peau neuve cet hiver. Les téléspectateurs qui assisteront au retour en ondes du populaire rendez-vous dimanche remarqueront quelques nouveautés. Des changements qui s’ajoutent à ceux apportés au panel de coachs.

Lors des auditions à l’aveugle, les proches du participant, qui regardaient auparavant ce dernier sur écran avec Charles Lafortune dans un local isolé, sont dorénavant installés à quelques mètres des planches, de façon à pouvoir encourager leur ami(e)/enfant/conjoint(e) directement pendant son tour de chant.

Nouveauté au Québec, cet ajustement apparaît dans l’adaptation américaine depuis quelques années déjà.

«On a aussi rafraîchi l’emballage visuel», indique le producteur associé de l’émission, Stéphane Laporte. Alors qu’avant, la couleur rouge prédominait, cette année, le décor est teinté de bleu.

Quant au rendez-vous du lundi soir, il semble avoir subi un traitement-choc. Maintenant pilotée par Anouk Meunier (Accès illimité, Salut bonjour), La Voix Extra présentera des moments inédits tournés aux studios Mels.

«Ce n’est plus le bilan de tout ce qui s’est passé la veille, explique Stéphane Laporte. Ce sont des images exclusives. On peut être avec les coachs dans leurs loges ou avec les candidats en coulisse.»

De plus, chaque dimanche à 18 h 45, Anouk Meunier animera en direct sur Facebook L’avant-scène Vidéotron, une émission dans laquelle elle recevra des visages connus du public. Elle ouvrira le bal demain avec Ludovick Bourgeois, le plus récent vainqueur du concours.

L’effet de nouveauté viendra également du quatuor de coachs, lequel a presque entièrement été revampé. Isabelle Boulay, Pierre Lapointe et Marc Dupré ont laissé leur fauteuil à Lara Fabian, Alex Nevsky et Garou. Seul Éric Lapointe effectue un retour.

«On s’amuse»

En entrevue au Journal de Montréa», Alex Nevsky indique qu’il n’avait jamais rencontré Lara Fabian avant d’entamer les enregistrements. Sa relation avec Garou était sensiblement au même point. «Je l’avais croisé une fois dans un ascenseur lors du tournage d’une émission de télé... C’est tout!»

Bien que quelques coachs n’aient jamais fait connaissance avant cette sixième saison, la chimie a rapidement opéré, disent les principaux intéressés.

«Aussitôt qu’on a commencé les tournages, j’ai réalisé qu’il y avait vraiment un esprit de fraternité et beaucoup de bienveillance», souligne Alex Nevsky.

«On s’en permet plus qu’avant, parce qu’on n’est pas susceptible pour cinq cennes, affirme Éric Lapointe. On se taquine à mort. Il n’y a pas de retenue. C’est vraiment le fun. C’est une saine compétition. On s’amuse.»

«On est une belle gang, déclare Lara Fabian. Ça marche. Ça donne un bon show parce qu’on a beaucoup de respect les uns pour les autres.»

Dans la même catégorie