/news/culture

«La vraie nature»

Debbie Lynch-White parle avec émotions de son père décédé

Caroline G. Murphy | Agence QMI

La comédienne Debbie Lynch-White s’est ouverte sur les années difficiles qu’elle a vécues lors de son adolescence alors que son père était mourant à l’émission La vraie nature de dimanche.

Le papa de la comédienne était atteint de sclérose en plaques, une maladie qui l’a fait dépérir rapidement. «En deux ans, il ne conduisait plus, il était en fauteuil, aux couches, tout ça», raconte sa fille qui a été à ses côtés durant cette période éprouvante.

«Mes parents étaient divorcés, j’étais enfant unique. J’étais son seul contact avec le monde extérieur.» À 15 ans, l’actrice prenait soin de son père malade tous les jours après l’école. Épicerie, courses à la banque, etc. «C’est bizarre. Mais quand t’es dedans, c’est ça ta réalité. Je me disais “Si je n’y vais pas, mon père ne mangera pas.”»

Celle qui interprète la Bolduc dans le film du même nom à paraître en avril raconte également avec émotion comment elle a failli rater sa chance d’avoir une dernière conversation avec son papa.

Pour voir ou revoir l’épisode de La vraie nature du 11 février, dans lequel étaient aussi invités Janette Bertrand et Michel Rivard, rendez-vous au TVA.ca.