/finance/homepage

«Vente éclair»

D’alléchants rabais pour la Jamaïque

Elisa Cloutier | Le Journal de Québec  

Des transporteurs offrent des rabais alléchants pour la Jamaïque alors que cette destination fait toujours l’objet d’une mise en garde du gouvernement canadien en raison d’une hausse importante de crimes violents.

C’est le cas entre autres de Sunwing, qui annonçait une «vente éclair» de 40 % pour la Jamaïque, dans l’infolettre envoyée à sa clientèle, vendredi. Cette destination a subi une «légère baisse» d’achalandage auprès des voyageurs, ce qui fait baisser les prix pour certains forfaits.

Le 18 janvier dernier, le gouvernement canadien annonçait que la Jamaïque déclarait l’état d’urgence, notamment à Montego Bay, en raison de l’augmentation significative du nombre de crimes violents. «Si vous séjournez dans un centre de villégiature dans la région affectée, limitez vos déplacements à l’extérieur des périmètres de sécurité de l’hôtel», peut-on lire.

Dans les jours qui ont suivi cette mise en garde, plusieurs voyageurs ont demandé un remboursement ou un changement de destination, selon Sabrina Côté, superviseure des ventes chez Voyages à Rabais. «Certains tours opérateurs ont accepté de faire des modifications, d’autres non», a-t-elle ajouté.

Cette «petite crise» s’est toutefois résorbée rapidement, selon les transporteurs et agences. «Les gens nous appelaient pour poser des questions, mais les gens oublient très rapidement», mentionne Maryse Martel, vice-présidente ventes et marketing chez Groupe Voyage Québec. «Des gens ont eu des interrogations, mais on leur répète les consignes de sécurité et surtout qu’en complexe hôtelier, il n’y a pas d’inquiétudes à avoir», a affirmé pour sa part Debbie Cabana, porte-parole chez Transat.

Consignes toujours en vigueur

La consigne de sécurité, toujours valide, n’est toutefois pas affichée sur les sites des transporteurs Transat, Sunwing et Voyages à Rabais lors de l’achat d’un voyage à destination de ce pays des Caraïbes. Ceux-ci indiquent néanmoins informer la clientèle qui communique avec eux par téléphone.

Malgré tout, les transporteurs se font rassurants et affirment que la Jamaïque demeure une destination vacances populaire cet hiver. «Aucun transporteur s’y rendrait si c’était dangereux», a indiqué Mme Martel.

«Malgré le fait qu’on recommande fortement aux touristes d’être prudents, toutes les excursions continuent d’être offertes et il n’y a aucune restriction quant à leurs déplacements», mentionne Marie-Josée Carrière, directrice régionale marketing chez Sunwing.

Les destinations soleil les plus populaires cette année:

Mexique 35%

République dominicaine 29%

Cuba 24%

Jamaïque 4%