/regional/troisrivieres/mauricie

Région de Trois-Rivières

Les centres de formation professionnelle en manque d'élèves

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

Il n'y a pas que les entreprises qui peinent à trouver du personnel. Les centres de formation professionnelle de la région de Trois-Rivières ont eux aussi du mal à trouver des élèves.

Au centre de formation professionnelle Qualitech, on remarque un désintérêt marqué pour le secteur de la mécanique automobile. «Il y a quelques années, on avait 100 demandes d'inscription pour 44 places. [...] Aujourd'hui, quand on est chanceux, on en a 44, a expliqué le directeur de l'établissement, Maxime Guillemette.

Même casse-tête du côté du centre Bel-Avenir, où les étudiants en cuisine sont de plus en plus rares. «Chez nous, on a perdu, environ, le tiers des gens en inscriptions ou qui se rendaient à la diplomation», a mentionné le directeur du centre, Pierre Laliberté.

Devant la pénurie d'étudiants, les centres cherchent à s'adapter en modifiant leurs programmes. Ainsi, chez Qualitech, on a demandé au gouvernement d'autoriser un programme de stage rémunérés pour les élèves. Les étudiants passeraient
une partie de leur temps au travail, qui compterait dans la formation, a expliqué M. Guillemette.

Les élèves en cuisine, pour leur part, n'hésitent pas à évoquer la possibilité d'être leur propre chef dans leur restaurant.