/finance/homepage

Jonquière

Projet Vaudreuil 2022: Rio Tinto investit 250 millions de dollars

Valérie Fortin | TVA Nouvelles

Le coup d'envoi du projet Vaudreuil 2022 a été donné lundi à Saguenay, devant près de 200 employés et dignitaires, dont le premier ministre Philippe Couillard.

L'entreprise Rio Tinto a confirmé des investissements de 250 millions $ pour lancer la phase 1 du projet, qui permettra de prolonger la durée de vie de l'usine Vaudreuil au Complexe Jonquière au-delà de 2022.

L'investissement permettra la construction d'une toute nouvelle usine de filtration pour traiter les résidus de bauxite.

Un nouveau procédé de filtration, à la fine pointe, sera implanté. Cette technologie permettra une meilleure valorisation des résidus de bauxite et un entreposage moins imposant.

«Il s'agit de la technologie la plus respectueuse de l'environnement dans l'industrie mondiale actuelle», a affirmé le directeur exécutif, Opérations-Atlantique, Aluminium, chez Rio Tinto.

Soupir de soulagement pour les travailleurs

L'Usine Vaudreuil faisait l'objet d'incertitudes et de menaces de fermeture depuis plusieurs années. Or, la première phase du projet assure l'avenir de Vaudreuil au moins jusqu'en 2030, au grand soulagement des quelque 1000 travailleurs de l'usine.

«Je vais le dire dans mon jargon à moi. On a eu de la "garnotte" dans la face, pas à peu près dans les 10 dernières années», a dit le président du Syndicat national des employés de l'aluminium d'Arvida, Alain Gagnon.

«On va donner un futur à l'Usine Vaudreuil et le futur, c'est maintenant», a ajouté le directeur général du Complexe Jonquière, Jean-François Nadeau.

Le site actuel de disposition des résidus de bauxite sera optimisé. La hauteur du site sera augmentée.

La multinationale a obtenu toutes les autorisations nécessaires pour aller de l'avant. La démarche de consultation avec le milieu avait été entamée en 2015.

Si la deuxième phase du projet est lancée tel que prévu, un nouveau site de résidus sera développé. L'Usine Vaudreuil pourrait ainsi voir sa durée de vie prolonger jusqu'en 2047.

«C'est un grand jour pour les 1 000 employés de Vaudreuil dont les emplois sont consolidés. Mille "jobs", dans une région comme le Saguenay–Lac-St-Jean, c'est énorme», a affirmé le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, qui a assisté à l'annonce.

La construction de la nouvelle usine pourrait débuter dès ce printemps. Plus de 200 travailleurs œuvreront sur le chantier. Le géant de l'aluminium espère que les nouvelles installations seront en opération en 2020.

Dans la même catégorie