/news/politics

Ministère de la Sécurité publique

Inondations du printemps: seulement 7% des dossiers réglés

Agence QMI

Près d’un an après les inondations du printemps 2017, seulement 7% des dossiers des sinistrés touchés par les multiples débordements de rivières ont été réglés.

Ces statistiques ont été obtenues par la Coalition avenir Québec (CAQ) auprès du ministère de la Sécurité publique en vertu de la loi sur l’accès à l’information.

Au total, 6070 dossiers ont été soumis au ministère et 457 avaient été réglés en date du 18 janvier 2018.

 

«Un an plus tard, avec 7% de dossiers réglés sur les 6000 dossiers au Québec, c'est pas de la politique que je fais, c'est un cri du coeur! C'est épouvantable ce que les gens peuvent vivre, puis on les laisse vivre dans cette situation-là», a déclaré Sylvie D’Amours, députée de Mirabel pour la CAQ.

Voyez l'entrevue de Denis Lévesque avec trois sinistrés dans la vidéo ci-dessous:

Les chiffres varient peu d’une région à l’autre, alors que 8 % des dossiers ont été réglés à Montréal, 9 % en Outaouais, 5 % à Laval et 7 % dans les Laurentides.

Pour qu’un dossier soit considéré comme étant fermé, il faut que tous les travaux aient été exécutés et, surtout, il faut que toutes les factures aient été approuvées. C’est principalement cette deuxième exigence qui affecte les sinistrés.

Selon plusieurs témoignages recueillis par TVA Nouvelles, le suivi auprès du ministère peut s'avérer ardu à cause de la perte de documents et des mouvements de personnel au sein de l’appareil gouvernemental.

Selon d’autres données recueillies auprès du ministère, 93 familles résident encore à l’hôtel depuis le sinistre du printemps dernier.

Dans la même catégorie