/news/currentevents

Témoignage

Un jeune policier sauve un homme suicidaire sur le pont Champlain

TVA Nouvelles

La journée d’un jeune policier qui venait de terminer son quart de travail a pris une tournure inhabituelle, mercredi soir, lorsqu’il a sauvé la vie d’un homme qui voulait en finir.

L’agent Tommy Fortier du SPVM, qui travaille au poste de quartier 13 dans le secteur de LaSalle, empruntait le pont Champlain, comme il le fait tous les jours. Sa traversée ne s’est toutefois pas passée comme à l’habitude.

«Je remarque un véhicule qui se tasse de deux voies et qui décide de se mettre à droite et active ses quatre ''flasheurs''.  Sur le coup je me dis que c’est quelqu’un qui est en panne, ou quelque chose comme cela», raconte le jeune policier en entrevue avec Jean-François Guérin à l’émission le 9 Heures.

En s’approchant du véhicule immobilisé, il voit un homme en sortir, et se diriger du côté droit de son véhicule, sur le bord du pont.

«Là soudainement je vois le monsieur qui monte sur les murets de béton qui séparent du vide, et qui regarde vers le bas il est littéralement prêt à sauter», raconte l’agent Fortier.

Comprenant très bien que l’homme veut se suicider, il ne fait ni une ni deux et se précipite pour le secourir. Il arrête sa voiture, et tente d’en sortir.

 «J’ai eu un peu de difficulté à sortir de mon véhicule, c’est une location à la suite d’un accident. Faut retirer la clé du contact pour pouvoir sortir. Je me débats un petit peu, mais finalement, quand je réussis à sortir, je pars à courir», détaille le jeune policier en service depuis seulement deux ans.

Moment critique

Il rejoint rapidement l’homme en détresse. Celui-ci, étonné de voir le bon Samaritain, lui demande ce qu’il fait là.

Tommy Fortier réussit à l’agripper et à le tirer du bon côté du pont.

«Le monsieur se débat un petit peu, car lui, il veut retourner sur le muret. Il me dit qu’il n’a plus rien à perdre, qu’il a tout perdu et me demande de le laisser aller», détaille M. Fortier.

Le policier tente de le contenir, et plusieurs autres citoyens arrivent en renfort.

L’homme se calme finalement. Sa sœur, pendant ces moments critiques, tente de le joindre par Facetime. Celle-ci se présente rapidement sur les lieux.

Deux voies du pont ont ensuite été fermées par les services d’urgence.

Intervention inattendue

L’agent Fortier, qui doit composer quotidiennement avec des gens vivant de la détresse psychologique, croit que son métier l’a probablement aidé à intervenir, même s’il n'était pas en fonction à ce moment.

«C’est différent de vivre des situations qui arrivent en direct. Comme policier on arrive un peu après, parfois, les événements se sont déjà passés.»

La problématique du suicide lui tient à cœur, et il croit que la stigmatisation et la peur d’être jugé empêchent ceux qui souffrent d’en parler.

Le suicide au Québec

3 suicides par jour

70 tentatives par jour

Si vous avez besoin d’aide

Ligne québécoise de prévention du suicide:

www.aqps.info

1-866-APPELLE (277-3553)

Jeunesse, J’écoute:

www.jeunessejecoute.ca

1-800-668-6868