/finance/homepage

Sondage

Un repas en amoureux est l’option préférée des Québécois pour la Saint-Valentin

Agence QMI

Couple dating at night in pub

nd3000 - stock.adobe.com

Le repas en amoureux sera l’option la plus populaire auprès des Québécois pour souligner la Saint-Valentin cette année, selon un sondage réalisé pour le compte du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD).

Quarante-cinq pour cent des répondants ont indiqué qu’ils allaient marquer la Saint-Valentin avec un repas spécial à la maison, alors que 36 % prévoient une sortie spéciale au restaurant. Les autres options pour souligner la fête sont: un cadeau (30 %), une carte de souhaits (19 %) et une «activité coquine et confidentielle» (9 %).

Au total, ce sont 46 % des répondants qui ont dit qu’ils allaient souligner la Saint-Valentin cette année.

En moyenne, ceux qui souligneront cette journée des amoureux prévoient dépenser 67 $. Ceux qui prévoient dépenser le plus sont les personnes de plus de 65 ans avec un montant moyen de dépense de 90 $.

Les trois types de cadeaux les plus populaires auprès des femmes sont les fleurs (39 %), le chocolat (28 %) et des billets pour un spectacle (25 %). Pour les hommes, les répondants ont mentionné que le vin ou l’alcool en général, le chocolat et des billets pour un spectacle était les cadeaux les plus populaires. Les trois ont obtenu le score de 22 %.

Le sondeur, la firme L’Observateur, soutient que son sondage permet de dresser les tendances, «car, bien que les fêtes reviennent année après année, le consommateur, lui, évolue».

Ainsi, cette année, bien que 39 % des répondants ont dit trouver leur inspiration principalement sur les sites internet, «seulement un sur cinq prévoit y faire des achats». «Afin de se procurer le cadeau désiré par l’être aimé, les Québécois achèteront dans les centres commerciaux (31 %), précise le sondeur. Autrement, les Québécois prévoient se procurer leurs cadeaux dans un magasin proche de leur habitation ou lieu de travail (26 %), un grand magasin (17 %) et/ou une pharmacie (17 %).»

Le sondage a été réalisé via internet auprès d’une communauté d’internautes aléatoirement recrutés de 10 000 consommateurs. Au total, 1038 personnes ont participé au sondage entre le 16 et le 21 janvier.

Dans la même catégorie