/news/world

Indiana

Accusée d'avoir donné des produits toxiques à son enfant pour «guérir» son autisme

TVA Nouvelles

Un homme d'Indianapolis en Indiana accuse sa femme d'avoir donné du javellisant à leur enfant pour le «guérir» de son autisme.

La chaîne WXIN affiliée à Fox News a mis la main sur le rapport de police qui fait mention des produits chimiques et toxiques que le mère aurait présumément donnés à son enfant.

Dans le document, on apprend que la femme ajoutait des gouttes d'acide chlorhydrique ainsi que d'une «solution purifiante» faite à partir de javellisant dans les boissons qu'elle donnait à son enfant.

Selon le père, la femme aurait trouvé sa recette sur un groupe sur Facebook. Elle parlait de la mixture comme d'une «solution minérale miracle».

Le département de protection de la jeunesse a retiré l'enfant se sa famille et mène une enquête.

L’eau de Javel est corrosive, peut irriter ou brûler la peau ou les yeux et ne doit surtout pas être ingérée. Un des autres ingrédients de la «solution miracle» est le chlorite de sodium qui est utilisé dans les pesticides.  

Des responsables au Centre comportemental appliqué sur l'autisme affirment qu'il est commun pour les parents de chercher des remèdes pour tenter de «guérir» l'autisme.

Toutefois, ces mêmes spécialistes assurent qu'il n'y a aucune cure pour l'autisme et que tous les traitements administrés doivent avoir été testés lors d'études scientifiques.

«C'est un diagnostic qui va rester avec eux. Le but est de les rendre plus indépendants, de les aider à vivre avec ce diagnostic», explique Kelly Goudreau, directrice du centre.

 

Dans la même catégorie