/news/culture

Série «Fugueuse»

Danielle Proulx aurait pu être une «Fanny»

Yves Leclerc | Agence QMI

Fugueuse

Le Journal de Québec

Danielle Proulx grafigne le divan lorsqu’elle regarde la série Fugueuse, où elle joue la grand-mère d’une adolescente exploitée sexuellement. «Ça aurait pu m’arriver», dit-elle.

La comédienne explique que cette triste réalité, heureusement, n’existait pas lorsqu’elle était jeune fille.

«J’aurais tellement pu me faire embarquer et arnaquer. Un beau gars qui arrive et qui te dit que tu es sa princesse, sa queen, qui te gâte comme ça et qui te donne toute cette attention, écoute, il n’y a rien de plus craquant», déclare-t-elle au cours d’un entretien.

Et elle précise que comme la jeune Fanny, elle a été bien élevée.

SUR LE MÊME SUJET:

La série «Fugueuse» est «très, très, très réaliste»

Série «Fugueuse»: «Ça fonctionne comme ça»

«On voit, dans la série, que ce phénomène ne touche pas uniquement des gens démunis ou abandonnés à eux-mêmes. Ça peut arriver dans tous les milieux. Ces individus-là ont des esprits tordus et démoniaques. Ils peuvent vraiment manipuler les gens d’une façon et à outrance», a-t-elle ajouté.

Dans le sixième épisode de la saison, diffusé lundi soir, Fanny commence à être dépassée par ce qui lui arrive. Elle constate qu’elle a été victime d’un viol collectif et Damien, pour la première fois, la frappe brutalement parce qu’il l’a surprise en train de regarder, à son insu, dans son téléphone cellulaire.

Sonnettes d’alarme

Mère et grand-mère dans la vraie vie, Danielle Proulx avoue que son cœur de mère est chamboulé par la thématique de cette série.

«Je lisais les textes et j’en avais des nœuds dans le ventre. Je la regarde et je grafigne le divan. Mon cœur de mère et de grand-mère est tout le temps chaviré, d’où l’importance et la nécessité d’une série comme celle-là», fait-elle remarquer.

Manon est un personnage de grand-mère moderne, ouverte d’esprit et un peu permissive à l’endroit de Fanny.

«Elle essaie d’être le plus proche de sa petite fille et de la comprendre. Il y a toutefois, à un moment donné, des sonnettes d’alarme qui s’allument. Elle a trahi sa confiance en mettant ses parents aux aguets, lorsqu’elle a découvert que Damien avait 28 ans et en raison de son niveau de vie. Certaines frontières ont été franchies et il est déjà un peu trop tard pour la petite», dit-elle.

Danielle Proulx s’attendait, lors de la lecture des textes et du tournage, à ce que la série suscite de fortes réactions.

« C’est une œuvre de fiction, mais faite à partir de témoignages et de situations réelles. Le but est d’éveiller les jeunes filles et leurs parents à cette réalité, parce que ces gens, qui sont sans âme et sans cœur, font tout pour arriver à leurs fins. Ces jeunes filles, qui ont des caractères un peu comme Fanny, qui sont très passionnées et très entières, deviennent complètement aveuglées par l’amour. Elles ne se rendent pas compte qu’elles se font complètement manipuler. Et c’est de la manipulation dans son expression la plus sordide », déclare-t-elle.

Fugueuse est diffusé les lundis à 21 h sur les ondes de TVA.

Dans la même catégorie