/news/currentevents

100 fois plus puissant que le fentanyl

Un homme inanimé découvert sur les lieux de la saisie de carfentanil

Benoît Philie | Agence QMI 

Des timbres buvards à l’effigie du découvreur du LSD imbibés d’un opioïde 100 fois plus puissant que le fentanyl ont été saisis à Laval après une intervention policière chez un homme en détresse respiratoire.

La police de Laval a annoncé, lundi, avoir mis la main sur une quinzaine de buvards contenant du carfentanil, une substance 100 fois plus puissante que le fentanyl.

La découverte a eu lieu dans une résidence du quartier Vimont, le 23 janvier, où un homme de 59 ans avait été trouvé inanimé par son fils. Celui-ci est mort quelques jours plus tard à l’hôpital d’une cause qui demeure inconnue.

Lors de l’intervention, les policiers ont découvert de la marijuana ainsi qu’une quinzaine de timbres buvards, surtout connus pour contenir du LSD, une drogue hallucinogène. Les analyses y ont toutefois révélé la présence de carfentanil.

Première saisie

«Les éléments d’enquête provenant de l’entourage de la victime nous laissent croire qu’il a commandé la substance sur le web, explique la porte-parole du SPL, Evelyne Boudreau. Mais on ne peut pas faire de lien avec sa mort.»

Il s’agit d’une première saisie pour cette substance à Laval, qui a déjà fait une victime au Québec en septembre. La population est invitée à contacter la police si de tels buvards sont trouvés, mais il faut éviter de les toucher.

Sur les timbres saisis par la police, on voit un dessin représentant le chimiste Albert Hofmann. Le scientifique est connu pour être le premier à avoir absorbé du LSD, en 1943, dans un cadre médical. Il était ensuite rentré chez lui à bicyclette, aux prises avec de fortes hallucinations.Selon la directrice de Cactus Montréal, Sandhia Vadlamudy, le fentanyl et le carfentanil peuvent être mélangés à plusieurs drogues, comme l’héroïne ou la cocaïne.

«Mais, c’est la première fois que j’entends parler d’un cas concernant des buvards», dit-elle.

Si vous découvrez ces timbres, il ne faut pas y toucher, et composer immédiatement le 911.

Rappelons que les victimes de surdose et leurs proches peuvent contribuer à faire retirer du marché la drogue contaminée en:

En appelant la Ligne-INFO du Service de police de Laval au numéro suivant : 450 662-INFO (4636)

En allant sur le site web www.infocrimemontreal.ca. Ils peuvent ainsi transmettre de manière anonyme et confidentielle de l’information sur les sources d’approvisionnement et ainsi contribuer à sauver des vies.

Dans la même catégorie