/news/world

État de Washington

Il aurait violé une femme en train de mourir d’une surdose

TVA Nouvelles

Un homme de l’État de Washington a été accusé d’avoir violé une jeune femme de 18 ans alors qu’elle était en train de mourir d’une surdose de drogue, et d’avoir piraté ses comptes sur les réseaux sociaux pour laisser croire qu’elle était toujours vivante.

Brian Varela, 19 ans a été arrêté mardi dernier après s’être vanté auprès de ses collègues de travail. Il aurait raconté qu’Alyssa Mae Noceda est morte après avoir eu une relation sexuelle avec elle, rapporte le média local Spokesman-Review.

«Elle était une jeune fille innocente de 18 ans qui avait du plaisir, et il a profité d’elle», a dénoncé la maman de la victime Gina Pierson, devant le tribunal mercredi.

La victime a rencontré l’accusé lors d’une fête dans une maison mobile qu’il partageait avec un colocataire.

Il a écrit le soir des événements : «LOL je crois qu’elle est en surdose, elle respire toujours», avant de partager des photos d’elle, inconsciente et à demi nue, sur des groupes de «chat» privés, révèlent les documents de cour. Sur les images, Alyssa, a les lèvres bleues, un signe de manque d’oxygène.

L’accusé aurait également indiqué qu’il aurait eu des relations sexuelles pour «passer le temps».

Le dimanche matin, Varela a montré à son colocataire la femme morte sur son lit et a dit qu’il avait besoin d’aide. Son colocataire lui a dit d’appeler le 911, mais il a plutôt décidé d’aller travailler.

Ce colocataire a également indiqué à la police qu’il a vu la jeune femme vivante pour la dernière fois vers 21h, samedi soir.

Une fois arrivé au travail, l’accusé s’est vanté d’avoir eu du sexe avec la jeune femme, mais ne l’a pas emmenée à l’hôpital parce qu’il était trop fatigué. Il a décidé de se coucher.

Brian Varela a admis aux policiers avoir placé le corps d’ Alyssa Mae Noceda dans une bâche de plastique, et tenté d’effacer les preuves.

Il a ensuite utilisé l’empreinte digitale de la victime pour déverrouiller son iPhone et mettre des publications sur Snapchat, laissant croire qu’elle avait décidé de s’enfuir.

C’est l’un des collègues de travail de Varela qui l’a dénoncé à la police après avoir constaté la disparition de la jeune fille.

Les policiers se sont rendus à la maison mobile et ont trouvé le corps d’Alyssa caché dans un coffre. Brian Varela a été accusé de viol, d’homicide involontaire, et de meurtre par une substance contrôlée.

Sa caution a été fixée à 500 000$.

La famille de la victime a mis en place une page GoFundMe afin d’amasser les fonds pour les funérailles.

Dans la même catégorie