/regional/sherbrooke/estrie

Jeux olympiques

La médaille de Kim Boutin inspire les jeunes patineurs sherbrookois

Marika Simard | TVA Nouvelles

La médaille de bronze remportée par la patineuse de vitesse Kim Boutin est remplie d'espoir pour les jeunes athlètes sherbrookois. Si son parcours en a inspiré plus d'un, celui de Kim Boutin a été, à son tour, tracé par celles qui l'ont précédée.

Parmi celles-ci, il y a la patineuse Sylvie Daigle et les sœurs Annie et Maryse Perreault. «Quand j'ai gagné ma médaille sur courte piste en 1998, Kim Boutin n'avait que 3 ans, raconte Annie Perreault. Le fait qu'on soit passées par là, avant elle, ça permet aux jeunes de réaliser que les Jeux ne sont pas seulement la télévision.»

Le Club de patinage de vitesse de Sherbrookois forme de futurs athlètes depuis plus de 45 ans. Les jeunes qui étaient à l'entraînement, mardi matin, à l'aréna Eugène-Lalonde se réjouissaient de la victoire de leur consœur.

«Tout le monde la regarde, tout le monde la suit. Ça nous encourage à nous lever le matin et à performer sur la glace», a lancé Laurie Giroux, entraîneuse au Club de patinage de vitesse de Sherbrooke.

Dans la même catégorie