/news/politics

Une enquête réclamée

L’austérité a créé de la «maltraitance organisationnelle», selon la CSQ

Patrick Bellerose | Journal de Québec

La Centrale des syndicats du Québec réclame une enquête de la protectrice du citoyen «sur la maltraitance organisationnelle dans les établissements de santé du Québec».

«C’est un recours exceptionnel et, si on s’engage dans ce recours, c’est particulièrement en raison de la détérioration dans l’ensemble de nos établissements de santé et services sociaux», a commenté mardi la présidente de la CSQ, Louise Chabot, au cours d’un point de presse commun avec la Fédération de la santé du Québec (FSQ-CSQ) et l’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ).

Pour ces trois groupes, l’austérité du gouvernement Couillard et la réforme Barrette du réseau de la santé sont responsables de cette détérioration qui mine particulièrement les services aux aînés. «On est convaincus que le problème est systémique», affirme Louise Chabot.

La présidente de la CSQ souligne que «la maltraitance organisationnelle, c’est lorsque les politiques ou les procédures d’un établissement créent des situations qui peuvent causer un tort ou une détresse aux bénéficiaires».

Dans la même catégorie