/news/society

Santé

Québecor fait don de 15 millions $ au CHUM

Nadia Lemieux

 - Agence QMI

Québecor a fait don de 15 millions $ à la Fondation du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), mardi. Il s'agit du plus gros don jamais reçu par la fondation de l'hôpital universitaire depuis sa création en 1998.

Il s’agit également de la plus importante donation que l’entreprise Québecor ait faite depuis sa création, a précisé son président et chef de la direction Pierre Karl Péladeau.

 

M. Péladeau a indiqué que l’œuvre philanthropique de son père Pierre Péladeau avait inspiré ce don. «Mon père a participé très étroitement à la campagne de financement de l’Hôtel-Dieu, jusqu’à quelques mois avant qu’il décède, a-t-il mentionné. C’est dans cette continuité que nous nous retrouvons au cœur de cette mission philanthropique.»

Il a aussi tenu à souligner que sa famille entretenait «une proximité de très nombreuses années» avec le CHUM, son père étant décédé à l’Hôtel-Dieu en 1997.

«[Ce don] est un exemple pour l’ensemble de la communauté économique», a déclaré le président du Cabinet de la campagne de financement de la Fondation du CHUM, Me Daniel Johnson.

 

Amphithéâtre

Les 15 millions s’inscrivent dans la campagne de financement majeure de la Fondation du CHUM « Donnons-nous le meilleur de la santé. » À ce jour, 75 % de l'objectif de la campagne de 300 millions $ a été atteint.

Ces fonds serviront à la phase 3 du projet de construction du CHUM, dont la fin est prévue pour 2021. Cette phase comprendra notamment un amphithéâtre de 500 places, élément architectural phare du projet.

«Ce nouveau don va nous permettre d’avoir cet auditorium qui est un peu comme un diamant au milieu de tout et qui va nous permettre de rayonner non seulement pour le Québec, mais dans le monde entier», s’est réjoui le président-directeur général du CHUM et du CHU Sainte-Justine, Dr Fabrice Brunet.

Pour honorer le don de Québecor, le CHUM a annoncé que l’amphithéâtre portera le nom de Pierre Péladeau, un grand hommage selon Pierre Karl Péladeau.

«Mon père disait "lorsque vous avez reçu, il faut savoir donner" et cet enseignement, nous le gardons», a-t-il lancé, en ajoutant que la mission philanthropique est de plus en plus intégrée chez les entreprises francophones du Québec.