/news/law

Grenville-sur-la-Rouge

Il plaide coupable d’avoir causé la mort d’une femme de 30 ans

Frédérique Giguère | Agence QMI 

Marielle Portelance

Marielle Portelance

Un homme de 34 ans a écopé d’une sentence de prison à vie sans possibilité de libération avant 15 ans pour avoir causé la mort d’une femme à Grenville-sur-la-Rouge, dans les Laurentides.

Mario Lalonde a été arrêté trois semaines plus tard par la Sûreté du Québec. Il a plaidé coupable mardi à des accusations de meurtre au deuxième degré.

Une ordonnance de non-publication nous empêche de révéler les détails de cette histoire, puisqu’une femme de 41 ans doit subir son procès à l’automne pour son implication présumée dans le crime.

Famille dévastée

La famille de Marielle Portelance, âgée de 30 ans au moment de sa mort, était présente pour entendre le juge prononcer la sentence de Mario Lalonde, mardi, au palais de justice. La mère de la victime a livré un témoignage poignant.

«Je te pardonne, mais je n’oublierai jamais la violence de tes actes envers ma fille», a dignement lancé Louise Portelance en s’adressant à l’homme.

Honte

Ce dernier n’a pas cessé de pleurer lors des témoignages.

Il s’est aussi adressé à la famille de sa victime en s’excusant et en indiquant avoir de la difficulté à s’exprimer en raison de la honte qui l’habite.

Dans la même catégorie