/news/society

Transports

Le vélo d’hiver vu de l’hélicoptère TVA

TVA Nouvelles

Le vélo d’hiver est de plus en plus populaire à Montréal, et ce malgré les conditions météorologiques parfois très difficiles.

L’utilisation de ce moyen de transport est en forte hausse. Le nombre de personnes qui utilisent leur vélo en hiver a augmenté de 159% au cours des dernières années.

Ceux qui le pratiquent ne se laissent pas arrêter par les aléas de la météo. Selon un récent sondage, 70% des cyclistes enfourchaient leur vélo pour se déplacer lors des froids extrêmes, ou encore pendant les tempêtes de neige.

Une soixantaine de pistes cyclables sont déneigées à Montréal, facilitant la vie des cyclistes. Tout comme chez les automobilistes, le déneigement n’est pas toujours optimal, malgré le «réseau blanc» montréalais.

Pneus d’hiver pour vélo

Les cyclistes qui roulent 365 jours par année sont, pour plusieurs très bien équipés.

Les pneus d’hiver pour vélos existent, que ce soit les crampons, pour bien adhérer à la neige, ou des pneus à clous, pour éviter de glisser sur les plaques de glaces.

Le partage de la route, malgré les pistes cyclables, demeure une problématique, selon de nombreux témoignages. Les rues, souvent rendues étroites en raison des bancs de neige, compliquent les déplacements pour tous.

Le Code de la Sécurité routière prévoit que les automobilistes doivent toutefois laisser un espace de 1,5 m entre les cyclistes et leur véhicule.

Bienfaits

Ceux qui se déplacent à vélo le font principalement par plaisir, mais y trouvent une foule d’avantages. Ils affirment qu’ils ne sont pas ralentis par les bouchons de circulation, n’ont pas de problème de stationnement, et n’ont pas à pelleter, par exemple.

Des groupes de cyclistes d’hiver existent dans la métropole pour faire la promotion de la pratique. Certains se réunissent pour offrir des conseils, cours de mécanique, et pour échanger sur la sécurité routière.

Consultez la page Facebook du regroupement Vélo d’hiver Montréal.

 

Dans la même catégorie