/regional/troisrivieres

Sensibilisation

Victime d’intimidation, il réalise un court métrage

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

Un jeune de 17 ans de Trois-Rivières prépare un court métrage sur l'intimidation. Pris pour cible par ses camarades pendant des années, tant à l'école primaire qu'au secondaire ou même dans son quartier, il souhaite éviter pareil parcours aux jeunes qui le suivent.

On s'en est pris à Brian Duval verbalement, mais aussi physiquement, et il a gardé ça pour lui pendant des années.

Il a jonglé avec des idées noires et c'est finalement un de ses proches qui le trouvait changé, qui s'est inquiété et l'a traîné chez le médecin. Ça a été suffisant pour que l'abcès soit crevé et que Brian se vide le cœur au pédiatre.

«On pense toujours qu'il n'y a personne pour nous aider, qu'on va s'enfoncer, mais ce n'est pas vrai», a témoigné Brian, en invitant les victimes à parler.

«Il y a toujours quelqu'un. Ça peut être ton meilleur ami, une personne très proche, ton professeur, n'importe qui en qui tu as vraiment confiance peut être là pour t'aider à t'en sortir», a-t-il ajouté.

Brian Duval entend filmer son court-métrage dans le quartier trifluvien où il a grandi parce que c'est là où se sont produits certains actes d'intimidation. Son but est d'aider les jeunes qui seraient dans la même situation que lui.

Les inviter à dénoncer, mais aussi éviter des suicides ou des vies gâchées.

Dans la même catégorie